Vous souhaitez vous abonner à notre blog ?

Comment resocialiser son chien après la pandémie ?

Rédigé par Adaptil, publié le 15 juin 2022

Nos routines et nos horaires de travail changent régulièrement en fonction de la situation épidémiologique et cela a des répercussions sur nos animaux de compagnie. 

Nos chiens ont parfois dû s’habituer à cohabiter davantage avec nous lors de la généralisation du télétravail. Et bien que cela ait pu avoir de nombreux aspects positifs, leur liberté d’interagir avec d’autres individus à l’extérieur de la maison a été radicalement limitée. 

La distanciation sociale était la règle même lors des promenades quotidiennes, de ce fait certains chiots ont été privés de rencontres avec d’autres chiens et n’ont pas pu prendre part aux cours de socialisation à temps. 

Alors, lorsque les conditions le permettent, il est important d’aider nos chiens à se resocialiser. 

Quelle est la période de socialisation ? 

Elle est relativement courte et se situe entre 3 et 16 semaines (en fonction de la race), lorsque les chiots sont le plus réceptifs aux interactions sociales. Avant cet âge, ils passent leur temps à téter et à réaliser leurs premières interactions avec les autres chiots de la portée. 

C’est durant la période de socialisation que les chiots commencent à appréhender le monde qui les entoure, font face à de nouvelles situations, découvrent de nouvelles odeurs et de nouveaux sons et gagnent en confiance à mesure que leurs journées se déroulent. C’est d’ailleurs durant ce moment de transition que les chiots sont généralement adoptés.

chiens qui courent ensemble et socialisent

Comment puis-je aider mon chien à s’adapter à la situation ? 

Ne perdez pas espoir si votre chien n’a pas pu participer à des sessions de socialisation impliquant d’autres chiens, car il existe d’autres moyens de l’aider à socialiser et à s’adapter au monde extérieur. Une éducation calme, positive et basée sur la récompense peut encore être entreprise pour le préparer à la vie qui l’attend. 

13 conseils pour resocialiser votre chien 

1. Aidez-le à découvrir différentes choses à la maison 

  • Habituez-le aux sons du quotidien, allumez la radio ou la télévision, faites-lui entendre la machine à laver ou le micro-ondes. Vous pouvez également avoir recours à des banques de sons en ligne pour lui faire découvrir les sons d’un feu qui crépite, d’une forêt remplie d’oiseaux, de la pluie et de l’orage, etc. 
  • Changez vos vêtements régulièrement ! Vous habituerez ainsi votre toutou à vous voir dans différentes tenues (en t-shirt, en pull-over, avec des lunettes de soleil, avec un manteau et un bonnet). Cela le préparera à de nombreuses situations ! 
  • Habituez-le également à marcher sur différentes surfaces. Si vous avez un tapis ou de la moquette chez vous, il risque d’être désorienté lorsqu’il devra marcher sur du béton ou sur une autre surface. Faites-lui découvrir des sols durs, terreux ou encore herbeux. 

2. Habituez-le à voir des masques 

Il semblerait que le port du masque s’inscrive dans la durée, habituez donc votre chien à voir des personnes en porter. Portez-en un à la maison durant un court moment et récompensez votre toutou s’il reste calme. Votre chien sera préparé s’il croise un individu masqué lors de votre promenade. 

3. Rencontrez différents types de personnes 

Lorsque vous rencontrez quelqu’un pour la première fois, demandez-lui de s’approcher sans surprendre votre chien. Rencontrer différents types de personnes (des bébés qui rampent, des personnes âgées, le livreur ou la voisine) exposera votre chien à différents scénarios. 

4. Habituez-le à son équipement d’extérieur 

Commencez par habituer votre chien à porter un collier, une laisse et une muselière (si nécessaire) en intérieur. Souvenez-vous de ne jamais le laisser seul, car une laisse qui s’emmêle ou se coince peut représenter un danger. 

5. Faites-lui découvrir de nouveaux espaces extérieurs 

Commencez par l’emmener dans des espaces peu fréquentés pour qu’il puisse entendre les voitures tout en restant à distance ou pour qu’il puisse s’habituer au passage de personnes et de chiens. Vous pourrez ensuite passer à des espaces plus fréquentés, une fois que votre chien sera à l’aise. 

Si vous habitez près d’une route très fréquentée ou sur laquelle de gros véhicules circulent, il vaut mieux commencer par l’emmener en voiture découvrir un endroit plus calme. Cela lui permettra de s’adapter en douceur et lui évitera le stress d’une première rencontre avec un bus ou un poids lourd. 

promenez votre chien dans de nouveaux endroits

6. Organisez des rendez-vous de jeu 

Offrez à votre chien des opportunités de se socialiser. Organisez des rendez-vous de jeu avec un autre chien, retrouvez des amis ou de la famille à un endroit où ils se sentiront à l’aise et laissez-les faire connaissance. Vous pourrez ensuite emmener votre chien au parc pour rencontrer d’autres amis canins. 

7. Encouragez les bonnes manières 

Enseignez à votre chien les bonnes manières en présence d’autres chiens et récompensez toujours un bon comportement. S’il semble nerveux ou anxieux, rappelez-le et réessayez une prochaine fois. Ne le forcez jamais à interagir avec d’autres chiens et gardez-le en laisse s’il n’est pas suffisamment détendu pour jouer librement avec ses congénères. 

8. Augmentez progressivement le temps passé seul 

La levée de certaines restrictions liées à la pandémie implique peut-être pour vous un retour au bureau ou au travail sur le terrain. Commencez par préparer votre toutou à passer plus de temps seul en lui aménageant un espace sécurisant et en augmentant progressivement le temps passé seul à la maison. Cela devrait lui éviter de ressentir une anxiété de séparation lorsque vous aurez repris vos activités hors de la maison. 

9. Envisagez une aide extérieure 

Vous devrez peut-être engager un professionnel pour prendre soin de votre chien ou pour le promener afin de réduire ces moments de solitude. Si vous faites appel à quelqu’un pour promener votre animal, organisez une rencontre à l’avance pour qu’il se sente à l’aise et en sécurité avec cette nouvelle personne.

trouvez de l'aide pour socialiser votre chien

10. Observez le langage corporel de votre chien 

A-t-il l’air anxieux lorsque vous sortez le promener ? Arrive-t-il à interagir avec d’autres chiens ? Les signes de l’anxiété canine comprennent la rigidité du corps, les yeux grands ouverts, les oreilles en position d’alerte, le léchage des babines, les bâillements ou encore la demande d’attention. Toutefois, si son corps est détendu et que sa queue remue lentement, c’est que tout se passe bien. 

11. Préparez-vous à le soutenir 

Si votre compagnon poilu traverse la phase de l’adolescence, souvenez-vous qu’il peut avoir besoin de plus d’attention et de soutien. Tout comme pour nous, l’adolescence est synonyme de changement pour les chiens, il vous faudra donc faire preuve d’un peu plus de patience au quotidien. 

12. Préparez-le progressivement 

Préparez votre chien progressivement à la resocialisation et ne le forcez jamais à faire face à des situations stressantes. Respectez sa personnalité et ses besoins. 

13. N’ayez pas peur de demander de l’aide ! 

Si votre chien semble avoir développé des comportements asociaux durant la pandémie ou que vous vous inquiétez de sa réaction après un changement de routine, vous pouvez demander conseil à votre vétérinaire qui saura vous rediriger vers des comportementalistes compétents si nécessaire. Il vaut mieux demander de l’aide au plus tôt, car l’attente peut contribuer à renforcer un comportement problématique. 

Utiliser un diffuseur ADAPTIL Calm à la maison peut aider votre ami canin à s’adapter à son environnement. Les produits ADAPTIL diffusent un message apaisant et réconfortant pouvant aider les chiens à faire face aux changements. Le Collier ADAPTIL Calm est une excellente solution pour aider votre chien à rester calme et à s’adapter à de nombreuses situations en extérieur, notamment lors de séances d’éducation ou de situations impliquant des nuisances sonores. 

New call-to-action 

Commenter

Vous souhaitez vous abonner à notre blog ?