Vous souhaitez vous abonner à notre blog ?

Dans la tête d'un chien : pourquoi mon chien me lèche ?

Le léchage est un comportement naturel chez moi, ça fait partie des "langages de chien” les plus utilisés et cela nous apprend beaucoup.

Ma maman avait l’habitude de me lécher ainsi que mes frères et sœurs pour nous nettoyer quand nous sommes nés. C’était vraiment réconfortant. Elle nous léchait également pour nous aider à savoir quand faire nos besoins, mais je sais me débrouiller seul maintenant...

Je me rappelle aussi que je léchais la truffe de ma maman quand j’étais petit, elle avait l’habitude de régurgiter de la nourriture pour que ce soit facile à manger pour moi, ce qui m’a permis d’apprendre la diversification alimentaire en plus de boire son lait. On appelle ça le “sevrage” dans le langage humain.

Nous avions l’habitude de nous lécher aussi, mes frères et sœurs et moi; c’était très réconfortant à cette période et je me sentais encore plus proche d’eux.

Pourquoi ai-je gardé l’habitude de lécher ?

les chiens utilisent leur langue pour de nombreuses raisons

Notre langue est très sensible (moins que celle des chats et ils peuvent d’ailleurs se toiletter bien plus efficacement que nous). Par contre, j’ai un meilleur odorat que le leur !

J’utilise ma langue pour de nombreuses raisons :

  • Pour nettoyer mon pelage : parfois quand je suis allé me promener et que je me suis roulé dans une mare de boue, mon propriétaire me nettoie quand je rentre à la maison mais ça n’est pas parfait et je dois peaufiner dans certains endroits à l’aide de ma langue, entre mes doigts par exemple.
  • Pour explorer : en plus de mon nez, j’utilise ma langue pour capter des informations sur mon environnement et parfois je lèche l’urine des autres chiens...Je sais que les humains trouvent cela répugnant mais je peux savoir beaucoup de choses à partir de l’urine : si c’est un mâle ou une femelle et s’il/elle est stérilisé(e). Je peux également dire s’ils sont nerveux ou amicaux. C’est pour ça que quand je suis au parc, je renifle et je lèche les endroits où d’autres chiens sont passés, et je peux ensuite décider si je veux les retrouver pour qu’on joue ensemble ou pas.
  • Pour soulager une blessure : si j’ai une plaie sur la patte, lécher ma blessure me réconforte, même si ça ne l’aidera pas à guérir. Mais mes maîtres ne me laisseront pas me lécher trop longtemps, surtout si ça ne cicatrise pas, ils m’emmèneront chez le vétérinaire pour faire le point.
  • Pour dire bonjour : quand je n’étais qu’un chiot, mes frères et sœurs et moi nous léchions avant de chahuter ensemble et de faire des culbutes, cela renforçait notre lien. Parfois, le jeu allait un peu trop loin et il arrivait que l’un d’eux me pince un peu fort.

J’aime bien aussi accueillir les visiteurs avec un bon coup de langue. A chaque fois que je le fais, ma famille rigole, donc je pense qu’ils aiment ça. C’est aussi une façon de leur indiquer que nous pouvons devenir amis, de me rapprocher d’eux et de découvrir toutes leurs odeurs. Et encore mieux: si je découvre qu’ils ont un chien, je pourrais jouer avec lui.

Quand je rencontre un nouveau camarade au parc, nous nous léchons la truffe, c’est notre façon de nous dire bonjour. Si nos queues s’agitent, vous saurez que nous sommes plutôt contents, mais si ce n’est pas le cas, nous aurons tendance à nous cacher derrière vous.

  • Pour montrer mon affection : je me rappelle que quand je léchais ma maman, c’était agréable, donc j’estime que si je lèche le visage de mes maîtres, ils sauront à quel point je les aime. Comme avec ma maman, un rapide coup de langue sur le nez ou le menton leur montrera que j’aime être en leur compagnie et que je suis en confiance.
Parfois, ils me disent que mon haleine sent mauvais ; peut être est-ce dû à tout ce que j’ai reniflé au sol dans le parc ? Ils s’éloigneront s’ils ne veulent pas être léchés, je comprendrai le message et je ne réessayerai pas. Mais s’ils me caressent et me parlent alors que je les lèche, je vais penser qu’ils aiment bien et je recommencerai pour leur faire plaisir.

les chiens utilisent parfois leur langue pour témoigner leur affection

  • Les humains peuvent avoir bon goût : quand mon maître est sorti faire un footing, je le lèche quand il rentre parce qu’il est transpirant et a un goût salé. Et assez souvent ses mains gardent des traces de son repas ; alors j’aime l’aider à se nettoyer.

Mais des fois je lèche pour de moins bonnes raisons:

  • Je me sens nauséeux : parfois je me lèche, je bave et me mordille les lèvres parce que je ne me sens pas bien. Si vous me voyez agir ainsi, je préfère qu'on me mette dehors rapidement pour ne pas faire de bêtises dans mon panier ou sur le tapis. C’est peut-être une bonne idée de m’emmener chez le vétérinaire si vous pensez que je suis malade, il sera en mesure de trouver ce qui ne va pas.
  • Je me sens inconfortable : si une situation me met mal à l’aise, je peux me lécher et bailler continuellement. Il vaut mieux dans ce cas me laisser de l’espace et du temps seul. Mes maîtres sont assez compréhensifs, ils m’ont même acheté un collier ADAPTIL Calm pour m’aider à affronter plus sereinement ces situations.

Il arrive que les chiens lèchent quand ils ne sont pas à l'aise

  • Je suis anxieux ou stressé : me lécher est un signe qui trahit mon anxiété ou mon stress, ça libère des endorphines qui m’aident à me calmer. Je suggère que vous prêtiez attention à tous les signes éventuels d’anxiété, et de m’emmener chez le vétérinaire si je me comporte soudainement différemment.
Quoi qu’il en soit, mes maîtres ont branché un diffuseur ADAPTIL Calm dans la pièce où je passe le plus de temps. Ça me rappelle le temps où j’étais avec ma maman puisque que ça envoie des messages réconfortants que seuls les chiens peuvent percevoir. Ça me rassure vraiment si je suis anxieux. Ils évitent également de bousculer mes habitudes pour ne pas générer de stress inutile, ils savent vraiment faire de moi un chien épanoui et heureux.

Commenter

Vous souhaitez vous abonner à notre blog ?