Vous souhaitez vous abonner à notre blog ?

Comment favoriser le processus de socialisation du chiot ?

Saviez-vous que tous les jeunes chiens passent par une phase d’apprentissage délicate ?

Généralement, entre 3 et 17 semaines, un chiot entre dans une phase de socialisation. Il n’y a pas à s’inquiéter ! Il s’agit simplement d’un moment pendant lequel votre chiot est plus apte à découvrir ce qui l’entoure, à vivre de nouvelles expériences et à apprendre à accepter sans crainte ce qui se passe autour de lui comme autant d’éléments de la vie normale.

Au terme de cette période, votre chiot peut avoir plus de mal à affronter les nouvelles expériences, il est donc essentiel de le confronter au plus grand nombre d’expériences possibles pendant la phase de socialisation !

Pour aider votre chiot à commencer son apprentissage, nous avons dressé une liste - non exhaustive - de méthodes que vous pouvez utiliser pour que toutes les rencontres soient agréables sans être insurmontables !

4 nouvelles expériences pour l’éducation des chiots

Votre chiot a beaucoup de choses à apprendre et auxquelles il doit s’habituer ! Une fois qu’il s’est fait à sa nouvelle maison et à sa nouvelle famille, vous devez essayer de le confronter à de nouvelles expériences de vie, petit à petit mais régulièrement. Veillez à faire en sorte que les nouvelles rencontres soient courtes dans un premier temps, afin de l’y habituer progressivement. Voici quelques étapes canines essentielles à prendre en compte :

1. Rencontrer de nouvelles personnes

Le fait d’apprendre que les nouvelles personnes ne doivent pas l’effrayer constitue une étape importante pour votre chiot ! Votre chien sera amené à rencontrer des tas de gens différents pendant sa vie, qu’il s’agisse d’enfants, de personnes âgées ou de bébés en pleurs, il est donc important qu’il s’y fasse !

Présenter votre chiot à toute une variété de personnes – des gens timides, sûrs d’eux ou portant tous types de vêtements et accessoires comme des chapeaux et des lunettes – l’aidera à se rendre compte qu’il n’a pas à avoir peur lorsqu’il voit quelqu’un qui porte quelque chose de différent. Les écoles du chiot sont un endroit idéal pour commencer les présentations canines : votre toutou devrait y apprendre rapidement à s’adapter aux inconnus, aux nouveaux chiots, ainsi qu’à des odeurs, des sons et des environnements différents. En aidant votre compagnon à se sentir à l’aise avec de nouvelles personnes, vous vous assurerez par ailleurs qu’il garde son calme lorsque quelqu’un qu’il ne connaît pas se présente chez vous.

2. Différents sons dans la maison

Dans une maison, il y a certains appareils électro-ménagers qui peuvent faire sursauter votre chiot. Avez-vous remarqué qu’il a l’air mal à l’aise lorsque vous utilisez l’aspirateur ? Vous devez encourager votre chiot à s’habituer au sèche-cheveux, à l’aspirateur, à la sonnette, à la machine à laver mais également à la circulation, aux feux d’artifice et aux orages. Si votre chiot réagit calmement à ces nouveaux sons, récompensez-le avec une friandise et félicitez-le pour l’aider à comprendre qu’il n’y a rien à craindre. La télévision peut également le faire sursauter de temps à autre mais il s’habituera et il comprendra que si vous êtes à l’aise, il doit l’être également !

3. S’habituer à être manipulé

Notamment lorsque vous rendrez visite au vétérinaire ou au toiletteur, votre chiot devra être capable de se laisser examiner ou dorloter. Le fait d’habituer tôt votre chiot à ce type de contact rendra la situation moins intimidante pour lui. Par exemple, il devra s’habituer à porter un collier, à marcher en laisse, à se laisser prendre la température avec un thermomètre et à se faire examiner les yeux, les oreilles, la gueule, le cou, les pattes et la queue. Il est également préférable que votre chiot soit capable de prendre des cachets dès son plus jeune âge. En ce qui concerne le toilettage, vous devrez l’habituer à se laisser brosser, couper les griffes et à accepter que vous lui donniez un bain, afin qu’il s’adapte facilement lorsqu’il sera toiletté par quelqu’un d’autre.

4. Autres expériences que vous pouvez proposer à votre nouveau compagnon

S’il est difficile de couvrir toutes les expériences qui peuvent être nouvelles et intimidantes pour votre chiot, le fait de soumettre votre chiot à certaines expériences peut être utile. Il est bon de montrer à votre chien les objets qui ne lui sont pas familiers comme les sacs poubelle noirs, les chariots de supermarché et les autres choses qu’il est susceptible de croiser lors de sa promenade au parc. Il est également conseillé d’habituer votre animal de compagnie aux ascenseurs, aux escalators et aux portes automatiques. Lors des promenades sur les trottoirs, votre chiot devra être à l’aise avec la circulation des vélos et des voitures sur la route.

Votre chiot doit également vivre un voyage en voiture, voire éventuellement dans des transports publics comme les trains ou les bus. Gardez des friandises sous la main pour récompenser le chiot lorsqu’il s’installe et reste calme !

Êtes-vous prêt à accueillir votre chiot ?

4 moyens d’aider votre chiot à se sentir en sécurité face aux nouvelles situations

1. Donnez de l’espace à votre chiot

Si votre chiot paraît anxieux ou dépassé, laissez-lui un peu d’espace : en lui laissant la possibilité de se confronter à la situation à son rythme, vous pourrez l’aider à se sentir davantage en sécurité. Parmi les signes habituels de gêne que vous devez détecter, on retrouve les oreilles rabattues, le fait de se tapir, d’attaquer sa queue, de se lécher les babines et de bâiller. Si vous voyez votre chiot faire l’une de ces choses, il est peut-être temps de reculer et de lui laisser un peu de temps !

2. Faites en sorte que les expériences soient positives

Essayez de vous assurer que les nouvelles expériences soient positives pour votre chiot ! Vous devez lui donner une récompense après chaque rencontre positive ou détendue avec quelque chose de nouveau. Ne le punissez jamais s’il ne réagit pas bien, car cela ne fera que renforcer ses anxiétés et le perturber encore davantage. Lorsque vous lui présentez de nouvelles personnes, donnez à cette personne une friandise délicieuse pour qu’elle la donne à votre chiot, ainsi que son jouet favori pour qu’ils puissent jouer ensemble : c’est un moyen facile d’aider votre chiot à s’habituer aux gens nouveaux !

3. Essayez d’anticiper

Qu’est-ce qui est important dans votre vie commune ? Il est préférable que votre chiot soit capable d’appréhender calmement les choses qui sont importantes pour vous. Par exemple, si vous aimez vous promener à la campagne mais que vous vivez en ville, veillez à habituer votre chiot à la campagne et à des choses comme le bétail ou les grands bruits de la ville (comme les voitures, etc.).

4. Accompagnez votre chiot dans les situations difficiles

Veillez à être là pour votre chiot lorsqu’il est confronté à quelque chose de nouveau. En utilisant ADAPTIL Junior pendant la période de socialisation de votre animal, vous pouvez l’aider à apprendre mieux et plus vite tout en façonnant un chien qui sera équilibré et aura confiance en lui à l’âge adulte. Enfin, pensez toujours à avoir sous la main une série de friandises goûteuses pour récompenser le courage, le travail et l’apprentissage de votre chiot !

Êtes-vous prêt à accueillir votre chiot ?

Commenter

Vous souhaitez vous abonner à notre blog ?