Vous souhaitez vous abonner à notre blog ?

Comment Faire Dormir Votre Chiot Toute La Nuit ?

Il est fréquent pour les chiots de ne pas dormir toute la nuit au départ.

Pourquoi mon chiot ne dort pas toute la nuit ?

Waouh ! Vous avez un nouveau membre dans votre famille : un beau petit chiot qui va apporter beaucoup de bonheur et d’amour dans votre vie quotidienne ! Bien sûr, il faut s’attendre à de nombreux changements ; et à côté de l’excitation, il est important de s’attendre à quelques perturbations pendant que votre chiot s’adapte à sa nouvelle vie.

Il peut exister de nombreuses raisons à cela : le chiot se sent seul, s’ennuie, est malheureux ou est simplement une pile électrique, et cela peut le garder éveillé la nuit. De plus, aussi accueillante votre maison soit-elle, un environnement inconnu peut être très stressant pour un jeune chiot et il peut pleurer, gémir ou aboyer même s’il est laissé seul pour de courtes périodes.

Explorer ces raisons peut vous aider à comprendre pourquoi votre chiot ne dort pas et les astuces ci-dessous peuvent vous aider à le faire dormir lorsqu’il est l’heure d’aller au lit !

5 façons de faire dormir votre chiot toute la nuit

 

chiot dans son lit au milieu du salon

 

1. Créez un espace sûr, familier et confortable

Rappelez-vous que les chiots sont des bébés et ils ont besoin de se sentir en sécurité et à l’aise ! Assurez-vous donc que votre nouveau compagnon dispose d’un lieu juste pour lui, où il peut se sentir en sécurité et au calme. Il peut s’agir d'un parc, d’un enclos ou d’un coin d’une pièce où il peut se réfugier quand il le souhaite.

Vous pouvez l’attirer dans cette zone avec une récompense, en vous souvenant de montrer de l’enthousiasme quand il y va de lui-même. Toutefois, ne le forcez jamais à aller dans cette zone et ne vous en servez pas pour le punir car vous perdriez l’association positive qu’il a de cet endroit et il ne voudra pas y dormir. De manière générale, évitez les punitions. Les chiots apprennent mieux si l’on souligne et récompenses les bonnes réactions.

Avoir son « refuge sûr » dans votre espace familial, où il peut se sentir comme un membre de la famille, le rassurera et le détendra. Vous vous rendrez également compte qu’il continuera à l’utiliser comme son propre espace en devenant adulte.

chiot dans son lit

 

2. Occupez-le

Lorsque vous présentez son nouveau coin à votre chiot, présentez-lui également un jouet à mâcher sur, un casse-tête alimentaire ou une récompense. Les chiots aiment être mentalement et physiquement occupés, prenez donc du temps de jeu pour stimuler votre animal à différents moments au cours de la journée. Non seulement cela va vous aider à développer votre relation, mais vous vous trouverez également avec un chiot heureux et fatigué qui devrait s’endormir plus facilement !

3. Épuisez-le !

Si votre chiot aboie et pleure beaucoup, c’est peut-être parce qu’il est effrayé, a faim ou s’ennuie.

Des périodes de jeu et de l’exercice réguliers tout au long de la journée l’aideront à dépenser son énergie avant l’heure du coucher, de manière à ce qu’une fois roulé en boule, il profite d'un long sommeil profond, vous permettant de faire de même !

4. Donnez à votre chiot l’affection dont il a besoin !

Il ne sera pas difficile de donner à votre chiot des tonnes d’amour et d’affection ! Si vous avez des enfants à la maison, ils seront plus qu’heureux de le câliner et de jouer avec lui - juste ce dont un chiot a besoin pour se sentir en sécurité et calme dans votre maison ! Rappelez à vos enfants de suivre aussi les règles (telles que récompenser uniquement les actions positives avec de l’attention) pour s’assurer que votre chiot n’est pas perturbé et reçoit le même message de la part de toue la famille.

5. Une méthode douce, mais ferme !

Si votre chiot pleure ou gémit beaucoup la nuit, essayez de ne pas répondre trop souvent car cela peut renforcer son besoin de pleurer pour attirer l’attention, et vous vous retrouveriez alors à devoir vous lever plus fréquemment.

Laissé seul pendant un moment, votre chiot devrait se calmer dans son coin et rapidement se sentir en sécurité, à l’aise et associer cette zone au sommeil. Lorsqu’il est installé, récompensez toujours une longue période de calme - mais prenez garde à ne pas récompenser les périodes courtes car cela donnerait la mauvaise association. Si vous êtes dans une autre pièce et que votre chiot pleure, attendez toujours qu’il soit silencieux avant de le rejoindre. Vous pouvez alors le féliciter et lui donner une récompense de manière à ce qu’il associe votre retour de manière positive !

Beaucoup d’amour, d’amusement et d’exercice = un chiot qui se comporte bien et qui dort !

Utilisez Adaptil pour réduire les pleurs du chiot

En plus d’utiliser les astuces ci-dessus, vous pouvez également aider à créer un environnement apaisant et sûr pour votre chiot et l’encourager à dormir toute la nuit avec ADAPTIL Junior, pour lequel des études ont scientifiquement démontré qu’il permettait de réduire le nombre de nuits durant lesquelles les chiots pleurent, montrant fréquemment des améliorations dès la première semaine.

ADAPTIL Junior aide à rassurer votre chiot en libérant des « messages rassurants » comme ceux envoyés par la chienne après la naissance. Cela calme et rassure naturellement votre chiot comme lorsqu’il était avec sa mère.

 

Commenter

Vous souhaitez vous abonner à notre blog ?