Vous souhaitez vous abonner à notre blog ?

Comment Apprendre La Propreté A Un Chiot : Les 8 Meilleures Astuces

 Avoir un nouveau chien est un moment très excitant et amusant ! Toutefois, c’en est presque un travail à temps plein ! Il y a beaucoup à apprendre à votre nouvel ami et savoir par où commencer peut s’avérer difficile.

Avoir un nouveau chien est un moment très excitant et amusant ! Toutefois, c’en est presque un travail à temps plein ! Il y a beaucoup à apprendre à votre nouvel ami et savoir par où commencer peut s’avérer difficile.

En ce qui concerne l’éducation, vous devez commencer à dresser votre chiot lorsqu’il a entre 12 et 16 semaines. À cet âge, il peut contrôler suffisamment se contrôler pour apprendre à se retenir. Si votre chiot a plus de 12 semaines lorsque vous le ramenez à la maison et est habitué à faire ses besoins dans un parc, l’apprentissage peut prendre plus longtemps.

Peu importe l’âge de votre chien lorsque vous commencez, les astuces ci-dessous (ainsi que des encouragements) devraient vous aider à apprendre la propreté à votre chiot !

8 étapes essentielles pour dresser votre chiot

1. Donnez son propre espace à votre chiot !

Vous aimez bien un peu de tranquillité ? Votre chiot aussi ! Les chiots aiment leur propre espace, normalement un parc ou un espace dans une pièce où ils se sentent à l’aise pour se réfugier. Avec un peu de temps et d’encouragements, vous pouvez progressivement donner plus de liberté à votre chiot pour déambuler dans la maison comme il le souhaite et prendre le temps de l’emmener dehors avec une laisse pour faire ses besoins. Il fera rapidement la différence entre intérieur et extérieur !

2. La routine est la clé !

Ne vous laissez pas harceler par votre chiot ! Assurez-vous de le nourrir, de lui faire faire de l’exercice et de le sortir pour ses besoins de manière régulière. La routine est importante ; non seulement votre chiot apprendra à quoi s’attendre et cela rendra les pauses pipi plus faciles, mais un emploi du temps clair lui permettra de se sentir au calme, en sécurité et en sûreté. Pour renforcer l’apprentissage, assurez-vous de nourrir votre chiot tous les jours au même moment et retirer sa nourriture entre les repas. Après les repas et une bonne pause digestive, il faut également lui permettre de sortir pour faire ses besoins !

chiot félicité fait ses besoins sur une alèse

3. Mettez-le à l’aise

Votre chiot dispose-t-il d’un endroit confortable lorsque vous n’êtes pas là ? Si votre chiot est stressé ou anxieux, il pourrait avoir un accident, assurez-vous donc de lui créer un espace sûr. Choisissez un espace de couchage calme et confortable avec un panier et une couverture et mettez-y quelque chose qui vous appartient, comme un vêtement, pour qu’il se sente en sécurité. Lui donner des jouets conçus pour être mâchés et d’autres distractions le garderont aussi occupé et à l’aise. Les casse-têtes et le son de la musique ou la radio sont également de bons moyens de s’assurer que votre chiot ne se sent pas seul.

4. Utilisez une cage

Garder votre chiot dans un enclos lors de l’apprentissage de la propreté peut être d’une grande aide ! Cela vous permet de garder un œil sur lui et de repérer les signes qu’il doit faire ses besoins ! Gémir, tourner en rond, renifler, aboyer ou gratter : ce sont tous des signaux utilisés par votre chien pour dire « il faut que j’y aille, emmène-moi dehors ! ». Les cages sont aussi un bon moyen de créer une zone confortable sécurisée pour votre chiot. Pour renforcer ce sentiment de sécurité rendez-le aussi agréable que possible avec des jouets et des couvertures et essayez d’en faire un endroit réservé au chiot. Le parc de votre chiot doit être assez grand pour qu’il puisse se tenir debout, tourner en rond et s’allonger, mais idéalement pas assez grande pour qu’il puisse créer sa propre zone de propreté. La taille devra être ajustée en fonction de sa croissance.

5. Sortez-le !

Sortez votre chiot autant que possible ! Le sortir régulièrement (comme à la première heure le matin puis au moins une fois par heure ensuite) permettra à votre chiot de se soulager et il ne sera pas trop pressé de sortir !

Certaines de ces sorties en extérieur doivent avoir lieu juste après son réveil d’une sieste et après un repas. Il doit également sortir le soir juste avant l’heure du coucher, à la première heure le matin et avant de rester seul quelle que soit la durée.

6. Allez au même endroit

Lors de l’apprentissage de la propreté, il peut être utile d’emmener votre chiot toujours au même endroit pour faire ses besoins, ainsi son odeur l’incitera à y retourner. Vous devez rester à l’extérieur avec votre chiot, au moins jusqu’à ce que son apprentissage soit terminé, et c’est également une bonne idée de rester à l’extérieur plus longtemps, car les chiots veulent souvent faire leurs besoins plus d’une fois.

7. Soutenez avec des récompenses

C’est une question d’amour pour les chiots ! Récompenser votre chiot avec des friandises ou de l’attention l’aidera à comprendre que ce qu’il apprend est positif ! L’une des meilleures façons de renforcer l’éducation est de le surprendre en train de faire ce qu’il faut, puis de lui donner beaucoup d’attention et de félicitations !

Créer un mot-clé est bon moyen d’inciter votre chiot à sortir. Chaque fois que votre chiot est à l’extérieur et semble prêt à faire ses besoins, dites le mot puis récompensez-le et félicitez-le lorsqu’il a fini. Votre chiot comprendra vite ce que votre mot veut dire et vous pouvez l’utiliser comme signal dès que vous ouvrez la porte pour le faire sortir.

8. Acceptez que des accidents arrivent

Ne punissez jamais votre chiot pour un accident ; cela peut lui donner des sentiments négatifs voire nuire à la relation avec votre compagnon à quatre pattes ! Si vous surprenez votre chiot en train de faire ses besoins à l’intérieur, tapez fortement dans vos main ou faites un bruit court mais fort pour attirer son attention. Essayez d’être constant-e en utilisant le même mot (par exemple « non ») ou bruit à chaque fois. Si vous trouvez une preuve, mais n’avez pas vu l’action, ne réagissez pas et ne criez pas. Votre chiot ne sera pas capable d’associer votre colère à l’accident et cela pourrait entraver sa progression et votre amitié. Nettoyez tous les accidents avec un nettoyant enzymatique (plutôt qu’à base ammoniaque), cela aidera à enlever les odeurs et empêchera votre chiot de revenir au même endroit.

Les accidents sont fréquents jusqu’à l’âge d’un an, ils peuvent être dus à un apprentissage incomplet, à un changement dans l’environnement du chiot ou au stress. Donc quand cela arrive, soyez patient-e et continuez de dresser votre chiot ! Si votre chiot ne semble pas apprendre et que vous avez essayé les méthodes ci-dessus, il vaut toujours la peine de consulter un vétérinaire pour écarter tout problème médical.

Utiliser un collier ADAPTIL Junior peut aider à renforcer le processus d’apprentissage et soutenir la socialisation de votre chiot. Le collier est efficace pour détendre les chiots récemment adoptés en leur envoyant des « messages réconfortants » qui aident votre chiot à se sentir à l’aise et en sécurité. Avec ce soutien, vous pouvez aider votre chiot à apprendre efficacement et encourager son développement pour devenir un chien adulte confiant, équilibré et bien dressé.

 

 

 

 

 

Commenter

Vous souhaitez vous abonner à notre blog ?