Vous souhaitez vous abonner à notre blog ?

Comment Aider un Chiot Qui Pleure La Nuit ?

Rédigé par Adaptil, publié le 3 avril 2019

Votre chiot est-il un brin bruyant ? Parfois, votre petit compagnon peut être très bavard ! Mais si votre chiot pleure et gémit régulièrement, cela peut être inquiétant !

Les chiens pleurent et gémissent pour différentes raisons : ils peuvent être anxieux, stressés ou essayer de vous communiquer quelque chose. Il est important de comprendre pourquoi votre chiot pleure afin de s’attaquer à la source du problème !

Alors, pourquoi votre chiot peut-il bien pleurer et que pouvez-vous faire pour l’arrêter ?

 

5 astuces pour que votre chien arrête de pleurer

1. Observez si votre chiot se sent seul

Si votre chiot est nouveau à la maison, sa maman et ses frères et sœurs peuvent lui manquer, et il peut se sentir seul.

Essayez de ne pas trop le laisser seul quand il arrive chez vous au début. Tout lui semblera étrange et vous voulez que votre chiot soit heureux et détendu ! Les chiots, et particulièrement les plus jeunes, ne doivent pas rester seuls pendant de longues périodes. Si vous devez le laisser seul, assurez-vous qu’il se sente en sécurité dans son propre espace avec des jouets et de la nourriture pour le garder occupé.

Pour aider votre chiot à s’adapter, faites varier les durées pendant lesquelles vous le laissez seul, en commençant par une période courte jusqu’à le laisser une nuit entière. Assurez-vous de toujours récompenser votre chiot pour les plus longues périodes sans pleurs - ne le récompensez pas (surtout avec de l’attention) s’il pleure ou aboie car cela renforcera le mauvais message !

2. Vérifiez que votre chiot n’est pas malade

Des gémissements fréquents peuvent signifier que votre chiot ne se sent pas bien. Si les pleurs s’accompagnent d’autres symptômes tels qu’une perte d’appétit, de la diarrhée, des vomissements, une léthargie ou si votre chien a une respiration rapide, vous devez l’emmener pour le faire examiner par votre vétérinaire immédiatement.

3. Retirez toute source de stress

Le stress peut se traduire de différentes manières, y compris par des pleurs. Si votre chiot lèche, mord ou gratte une partie de sa peau, il peut également avoir une allergie, ce qui le rend nerveux et stressé.

Essayez de distraire votre boule de poil et calmez-le quand il est stressé, mais si les symptômes persistent, une visite chez le vétérinaire est une fois encore recommandée.

4. Distrayez et fatiguez votre chiot

Les chiots ont une quantité impressionnante d’énergie ! Cependant, avoir autant d’énergie implique aussi qu’ils peuvent s’ennuyer facilement et commencer à gémir. Assurez-vous de réserver des périodes régulières de jeu pour votre chiot et distrayez votre animal avec des jouets ou des casse-têtes alimentaires. Essayez également d’organiser beaucoup de séances de dressage et de jeu pour stimuler le cerveau de votre animal et l’aider à apprendre !

Si vous voulez tous les deux avoir une bonne nuit de sommeil, ne laissez pas votre chiot faire la sieste avant l’heure du coucher. Assurez-vous de proposer beaucoup de jeux et d’exercice et, si votre chiot s’allonge dans sa cage ou son lit sans s’agiter, il s’endormira rapidement et n’aura pas l’énergie de pleurer ou gémir !

 

5. Cherchez d’autres causes

Bien que cela prenne du temps avant que votre chiot ne se sente détendu dans son nouveau foyer, il pourrait continuer de pleurer ou de gémir ; essayez donc de déterminer si autre chose pourrait le déranger.

Votre compagnon a peut-être besoin d’aller faire ses besoins et pleurer est son moyen de vous le faire savoir ! Les chiots ne peuvent pas se retenir très longtemps (environ une heure de plus que leur âge en mois), gardez donc à l’esprit que si votre chiot pleure la nuit, peut-être veut-il simplement sortir.

Ne punissez jamais un chiot pour les accidents qu’il pourrait avoir à l’intérieur. Comme les bébés humains, il aura des mésaventures ! Nettoyez minutieusement et continuez l’apprentissage de la propreté.

Créez un environnement calme pour que votre chiot arrête de pleurer

Si votre chiot est stressé ou mal à l’aise, créez un environnement calme et gardez-le occupé et concentré sur autre chose tel de la nourriture. De la musique apaisante peut être utilisée comme une thérapie de relaxation pour les animaux pour soulager le stress et les aider à s’endormir.

ADAPTIL Junior peut contribuer à créer un environnement calme en libérant des « messages rassurants » comme ceux envoyés par la mère après la naissance. Cela calmera et rassurera naturellement votre chiot comme lorsqu’il était avec elle. Des études cliniques ont démontré que l’utilisation d’ADAPTIL Junior permettait de réduire le nombre de nuits durant lesquelles les chiots pleurent ou gémissent. La constance est également essentielle ; vous devez vous en tenir à votre méthode spécifique de discipline et fournir à votre chiot des instructions claires et des rituels qu'il peut comprendre, apprendre et auxquels il peut s’habituer !

 

 

 

Commenter

Vous souhaitez vous abonner à notre blog ?