Vous souhaitez vous abonner à notre blog ?

Aider votre chien lors d’une phase de transition stressante

Aider votre chien lors d’une phase de transition stressante

Rédigé par Chris Pachel, publié le 14 octobre 2022

Certains chiens sont du genre à se laisser porter. Vous pouvez les emmener partout, les présenter à qui vous voulez, changer vos plans, ils seront à vos côtés à remuer la queue. Cependant, d’autres chiens ne vivent pas les transitions aussi bien et ont besoin d’aide et de réconfort pour s’adapter à ces nouvelles situations.  

Les situations que votre chien peut trouver stressantes 

La pandémie de COVID-19 est un parfait exemple du stress de transition auquel nos chiens ont dû faire face. Ceux qui avaient l’habitude de rester à la maison la journée se sont soudain retrouvés entourés d’enfants faisant l’école à la maison ou d’adultes qui télétravaillaient. Et les chiots nés pendant la pandémie ont fait l’expérience de foyers pleins de vie qui se sont soudainement calmés quand l’école et le travail en dehors de la maison ont pu reprendre.  

Les grandes transitions comprennent aussi les déménagements, l’arrivée d’un bébé dans la famille ou la recomposition d’une famille. Cependant, même les changements qui paraissent mineurs, comme sauter la sortie quotidienne ou changer l’heure du repas en raison d’un empêchement, peuvent grandement troubler votre ami canin lorsqu’il n’est pas capable de s’adapter facilement. Sachez que lorsque vous ressentez du stress, par exemple en lien avec le travail ou une histoire personnelle, votre comportement, le ton de votre voix et vos émotions peuvent ne pas être ordinaires et cela peut ajouter au stress de votre chien. 

chien avec sa famille

Comment savoir si votre chien éprouve du stress 

Il peut être tentant de déduire ce qui cause le stress de votre chien en fonction de vos propres expériences. Cependant, il vaut mieux vous concentrer sur le comportement, les interactions sociales et le langage corporel de votre animal. À quoi devriez-vous faire attention ? Si votre chien rentre la queue, a les oreilles en arrière, fait les cent pas, halète, pleure, est nerveux, bâille, rétracte ses lèvres dévoilant ses dents ou montre le blanc de ses yeux, c’est possiblement qu’il est stressé.  

Les changements dans le comportement et les interactions sociales peuvent comprendre un attachement anormal ou au contraire une attitude fuyante. Votre chien peut ne plus vouloir sortir se promener. Il peut rester assis contre vous sans arrêt ou se cacher dans une autre pièce. Il se peut qu’il ne joue plus autant, qu’il fasse ses besoins à l’intérieur ou qu’il refuse de sortir. Son appétit peut changer et il peut se comporter de façon inhabituelle lorsque vous avez de la visite. Vous remarquerez peut-être une augmentation des comportements d’auto-apaisement, notamment un léchage ou un mordillage excessif.  

Les chiens ont tendance à vivre le moment présent. Cela signifie que tout changement de comportement ou de langage corporel est généralement lié à un événement que votre chien est en train de vivre. Cela peut vous aider à identifier et à éviter les situations qu’il a du mal à gérer.  

Les chiens gèrent tous le stress de façon différente, cependant les caractéristiques de leur race peuvent parfois jouer un rôle. Par exemple, les chiens de travail ont l’habitude de recevoir beaucoup d’ordres et d’indications de leurs propriétaires. Les chiens de berger s’adaptent généralement mieux aux changements d’environnement et sont très orientés routine (chez eux, le stress peut prendre la forme d’une sensibilité au bruit ou au mouvement).  

Cela dit, tous les chiens sont des individus uniques, gardez-vous donc de prédire le comportement d’un chien à sa race.  

chien et sa propriétaire


Comment aider votre chien à s’adapter à une nouvelle routine 

Comment aider un chien souffrant de stress de transition ?  

Tout d’abord, essayez de comprendre comment l’anxiété fonctionne chez les chiens. Les chiens ressentent du stress lorsqu’ils anticipent une menace. Ils sont comme des coureurs dans les starting-blocks, fébriles et prêts à foncer dès que le coup de feu se fait entendre.  

Laissez à votre chien le temps de comprendre ce qui se produit dans son environnement. Laissez-le ensuite établir un certain niveau de prévisibilité, de sécurité et de contrôle sur la suite des événements.  

Tout comme cela se fait avec les enfants en bas âge, vous pouvez laisser votre chien choisir entre plusieurs options acceptables pour lui donner une impression de contrôle. Lancez trois jouets par terre et laissez votre compagnon canin en choisir un. Vous pouvez aussi tenir la laisse de votre chien et voir s’il vous rejoint pour que vous la lui attachiez. Ce n’est pas grave s’il ne vient pas ou qu’il quitte la pièce, il vous dit simplement qu’il n’en a pas envie tout de suite.  

Vous pouvez élaborer une nouvelle routine pour votre chien plus efficacement en répétant des enchainements qu’il connaît déjà. Si vous devez impérativement changer l’heure de la promenade, faites-le, mais répétez les mêmes enchainements que lors de la promenade précédente. Par exemple, rendez-vous à la porte d’entrée, mettez vos chaussures, attrapez la laisse et demandez à votre chien de s’assoir. Il devrait être rassuré car il sait ce qui l’attend, même si l’heure a changé ou que vous n’êtes pas chez vous.  

Laissez votre chien progresser à son rythme, ne brûlez pas les étapes. Il peut avoir besoin de quelques semaines ou de plus de temps encore pour s’habituer à la nouvelle normalité. Allez-y doucement et ne le forcez surtout pas.  

aider son chien à s'adapter à une nouvelle routine


Comment venir en aide à votre chien 

Les produits à base de phéromones tels qu’ADAPTIL, disponible sous forme de collier, de diffuseur et de spray, réconfortent efficacement votre chien, le rassurent et l’aident à s’adapter à de nouvelles situations (changement de routine, visite chez le vétérinaire, solitude, etc.). 

Des compléments ainsi que des médicaments en vente libre peuvent également aider, cependant demandez toujours l’avis de votre vétérinaire en cas de doute. Si votre ami canin a besoin d’un traitement spécifique pour remédier à son anxiété, consultez également votre vétérinaire, il saura vous conseiller.  

N’oubliez pas que ces solutions de soutien doivent être utilisées conjointement avec des stratégies de modification environnementales ou du comportement pour en maximiser les effets.  

Les expériences de votre animal changent au fil des années, il vous appartient donc de reconnaître ses besoins spécifiques et d’y répondre. Vous pouvez gérer son exposition aux facteurs de stress et l’aider à surmonter calmement de nouvelles situations à mesure qu’elles se produisent pour vivre une vie saine et heureuse. 

Commenter

Vous souhaitez vous abonner à notre blog ?